Les poèmes de Kelley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les poèmes de Kelley

Message par Kelley le Lun 29 Nov - 15:08

Bonjour,

Lorsque j'habitais dans la Nièvre, au tout début, j'avais composé ce poème-ci :

LA NIEVRE

Comme je t'aime mon pays près des cieux.
Ici on t'appelle "vert pays des eaux vives"
Et il est vrai qu'à chaque rive,
On entend chanter un clapotis joyeux.

A mon réveil le matin,
Je me penche à ma fenêtre ouverte
Et contemple ta campagne verte
Parmi les oiseaux sifflant un refrain.

Partout la nature est présente,
Sur les collines, dans les bois, les prés
Où l'humain est seulement adopté.
Vivre dans ton univers m'enchante.

Ici sans prévenir, l'été arrive,
Le soleil nous brûle de son feu.
Tous les ans, je me prend au jeu
Et mets ma peau à la dérive.

Puis soudainement, tout se calme.
Les bêtes sauvages se confondent,
Terrées dans leur forêt profonde.
C'est le silence après le vacarme.

Voici l'orage et ses grondements,
Son tonnerre, ses éclairs, son ciel de plomb,
L'espace d'une nuit chacun se fond,
Puis tout redevient comme avant.

_________________________


"Faire rire quelqu'un, c'est une formidable complicité. Quand quelqu'un me faire rire, je prend ça comme un cadeau" - Olivier de Kersauson
avatar
Kelley
CHEF DE MEUTE

Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://kelley-loisirs-hobby.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mon prince charmant

Message par Kelley le Lun 29 Nov - 15:09

Bonjour,

Un poème que j'avais écrit au mois de juin 2009 et que je tiens à conserver : Smile

MON PRINCE CHARMANT

A travers les limbes de mes pensées secrètes
Emerge une vision perdue dans le lointain.
Dans les brumes dorées qui tournoient dans ma tête
Une rose écarlate a poussé en chemin.

Une goutte d'argent ruisselle à la fenêtre
Dansante et animée par un soupçon de vie.
Mais déjà le soleil commence à apparaître
En un feu gigantesque qui brûle à l'infini.

Sur un écran de glace est gravée une histoire
Où se reflète en vain les lambeaux de la nuit,
Devant son regard froid, il m'oblige à m'asseoir
Prisonnière à jamais de ce temps qui s'enfuit.

Un éclair a surgi et nimbée de lumière
Je plonge dans les entrailles du monstre dévorant
Qui bientôt m'offrira sa source de mystère
Sous les traits incertains de mon prince charmant.

Alors j'accepterai des choses innommables
Etendue dans les herbes au soleil couchant.
Il ravira mon coeur et mon âme impalpable
M'enlevant dans les airs sur son beau cheval blanc.

Il pourra, s'il le veut, me dire tu es mienne,
Je t'ordonne, je t'impose, je te veux, je te prends.
Et blottie contre lui, moi confiante et sereine,
Protégée de sa force, je l'aimerai en rêvant.

_________________________


"Faire rire quelqu'un, c'est une formidable complicité. Quand quelqu'un me faire rire, je prend ça comme un cadeau" - Olivier de Kersauson
avatar
Kelley
CHEF DE MEUTE

Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://kelley-loisirs-hobby.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

A travers les rayons

Message par Kelley le Lun 29 Nov - 15:10

Bon allez j'en remets un autre.....que j'ai retrouvé par hasard.
Je l'ai écrit il y a.........oh il y a.........
Celui-ci m'amuse donc je le garderai :

A TRAVERS LES RAYONS

O terrible souffrance, ô cruelle douleur !
Quelle est donc cette peine qui envahit mon coeur
Quand se pose sur moi ton regard glacé
Toi qui depuis deux ans m'avait tant fait rêver ?

J'avais pris l'habitude souvent de ta présence,
Mes passages à A.....AN avaient de l'importance,
Dans tes beaux yeux si bleus quand tu me regardais,
Je voyais un bonheur pur qui s'y reflétait.

De la pointe de l'aube jusqu'au soleil couchant
Mon âme t'appartient, je ne vois plus les gens,
Je fixe le lointain, je guette à ma fenêtre,
Dans l'espoir secret de te voir apparaître.

Qu'est-il donc arrivé pour que je t'ai perdu ?
Ce tourbillon d'amour est-il donc révolu ?
Et ne puis-je espérer un jour te conquérir ?
De quelle triste langueur me feras-tu mourir ?

Pourras-tu pardonner à mon âme innocente
D'avoir joué avec toi à faire l'indifférente ?
Ravalant ma fierté, je voudrais m'excuser.
Terrassée par la peur, je ne puis t'approcher.

Tu me poursuis encore à travers les rayons.
Quand te décideras-tu à prononcer mon nom,
A faire ce premier pas que je n'ose franchir,
Afin que contre toi, je vienne me blottir ?

_________________________


"Faire rire quelqu'un, c'est une formidable complicité. Quand quelqu'un me faire rire, je prend ça comme un cadeau" - Olivier de Kersauson
avatar
Kelley
CHEF DE MEUTE

Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://kelley-loisirs-hobby.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Chère liberté

Message par Kelley le Lun 29 Nov - 15:11

Bonjour,

CHERE LIBERTE

Liberté adorée, imposante maîtresse
Qui fait payer si cher le prix de son amour
Que leur demandes-tu, insouciante traîtresse
Sinon de t'aduler et d'abréger leurs jours.

Ils ont troqué leurs prés en des champs de bataille,
Ruinant dans leur espoir ce qu'ils avaient semé
Pour brandir ton drapeau au-dessus des murailles
Se faisant un linceul de fleurs ensanglantées.

Ils ont crié plus haut que les plus hautes cîmes
Ouvrant leurs bras tout grand pour accueillir leurs frères
Ou se sont tus fièrement mais jamais en victimes
Du choix que tu imposes dans leur vie de misère.

Ils ont donné leur tête en ultime sacrifice
Brûlant sur ton autel ce qu'il restait de vie
Pour réchauffer leur femme et protéger leurs fils
D'un joug bien plus cruel qui est périr d'ennui.

Prolongeant à jamais ta cure de jouvence
Tu vides leurs entrailles et baignes dans leur sang.
Mais ils n'y gagnerons pour toute récompense
Qu'une triste solitude et un isolement.

_________________________


"Faire rire quelqu'un, c'est une formidable complicité. Quand quelqu'un me faire rire, je prend ça comme un cadeau" - Olivier de Kersauson
avatar
Kelley
CHEF DE MEUTE

Féminin Messages : 212
Date d'inscription : 25/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://kelley-loisirs-hobby.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les poèmes de Kelley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum